Votre idée de site prend forme, les premiers contenus voient le jour, la maquette graphique est finalisée, il est maintenant temps de réserver un nom de domaine pour le véhiculer.

Un nom de domaine permet d’accéder à votre site internet sur les moteurs de recherche : c’est une adresse simplifiée et facilement mémorisable. C’est aussi votre identité sur le web, il véhicule votre image.

Il est composé comme ceci : www.nomdedomaine.extension

 

Comment choisir son nom de domaine :

Vous avez déjà un nom de marque

  • Vous pourrez choisir votre marque suivie d’une extension.
  • Si votre marque est reconnue, les utilisateurs n’auront pas de mal à retenir votre nom de domaine.
    Dans ce cas, privilégiez la réservation de plusieurs extensions, réservez au minimum le .fr et le .com. Cela vous assurera une fiabilité des résultats pour votre nom de marque.
  • Si votre nom de marque manque encore de notoriété ou ne reflète pas bien votre activité, vous pouvez choisir d’y ajouter un mot clé évoquant votre activité.
    Par exemple : préférez nomprénom-plombier.com à nomprénom.com.
    Dans ce cas, utilisez un tiret pour séparer les différents termes, mais n’en abuser pas, un tiret par nom de domaine est suffisant.

Vous n’avez pas de nom de marque

  • Vous en recherchez un, réfléchissez-y d’un point de vue de nom de domaine.
    C’est-à-dire, choisissez un nom évocateur, facilement mémorisable et pas trop long.
  • Bien sûr, outre la disponibilité du nom de domaine, vérifiez que cette marque n’existe pas déjà sur le site de l’INPI  par exemple.
    Logo de l'Inpi
  • Pensez aussi à vos évolutions futures, si vous visez l’international, choisissez un nom compréhensible dans les autres pays, si vous souhaitez élargir votre offre, ne réduisez pas votre nom de domaine à une seule activité.
  • Si votre nom de domaine est difficile à orthographier, vous pouvez aussi décider de louer les variantes avec fautes de celui-ci.
  • Enfin, techniquement, la longueur de votre nom de domaine doit être comprise entre 3 et 63 caractères.

Vérifiez la disponibilité du nom de domaine :

Plusieurs possibilités pour vérifier la disponibilité d’un nom de domaine :

  • Entrer votre nom de domaine sur le site https://www.who.is/ et regardez s’il est déjà attribué.
  • Entrer votre nom de domaine sur le site d’un registar (organisme accrédité par ICANN  en matière d’attribution et de gestion des noms de domaines Internet) comme le sont la plupart des fournisseurs d’hébergement web en France.
  • Les noms de domaine sont des locations à renouveler tous les ans ou tous les dix ans.

Choisir une extension :

Il existe de nombreuses extensions possibles, mais les plus fréquentes et répandues en France sont le .fr et le .com.

  • Le .fr implique votre présence géographique en France. Elle convient aux sites souhaitant résonner sur le territoire français.
  • Le .com est l’extension la plus frappée lors des recherches des internautes. C’est l’extension la plus vendue dans le monde, elle est valable à internationale.
  • Les extensions .com, .fr, .org, .net sont les extensions les plus utilisées historiquement, mais de plus en plus d’extensions sont maintenant autorisées : .club, .vin, .paris, etc.
    Pour en savoir plus sur les nouvelles extensions possibles et les actualités sur les noms de domaine, je vous renvoie au site Presse Citron qui y consacre une rubrique.
  • Si votre business doit se développer dans d’autres pays, pensez à réserver les extensions de ceux-ci.
Pour conclure, le choix d’un nom de domaine doit être mûrement réfléchi : votre identité et vos objectifs de développement sont à prendre en compte autant que les normes techniques et autorisations diverses liées à son utilisation.